M a t é r i e l

le matériel nécessaire

 

Les panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques représentent le plus gros du matériel. Ce sont des semi-conducteurs à base de silicium qui ont la capacité de transformer la lumière en courant électrique. La chaleur n'a rien a voir dans l'histoire, au contraire plus la température est basse plus la production électrique est élevée.

Le Kyocera 125 produit 125 Watts crête sous 24 volts en conditions optimales.

Les panneaux sont peu épais et ne craignent pas les intempéries. Ils sont reliés les uns aux autres par un cable électrique isolé situé au dos.

 

Le support de fixation

C'est un cadre en alu qui permet l'assemblage des panneaux en ligne sur une ou plusieurs rangées. Il donne la rigidité à l'ensemble. Les fixations sur le batiment où il est posé sont adaptées en fonction du type de toiture (ardoises, tuiles, tôles, murêts, ...).

C'est un professionnel qui le réalise à partir des caractéristiques propres à l'installation.

 

 

Le convertisseur ou onduleur

L'onduleur reçoit le courant continu en provenance des panneaux photovoltaïques et le transforme en courant alternatif 230 volts. Il est conseillé de positionner l'onduleur dans un endroit pas trop exposé à la chaleur.

Il assure également une fonction d'affichage. Selon la demande on peut obtenir la puissance électrique instantanée ou cumulée mais aussi la valeur en euro de l'électricité vendue à EDF ou même le nombre de kg de CO² évités par rapport à une production électrique reposant sur une énergie fossile !

 

Le cablage

Rien de bien compliqué pour un professionnel. On est ici sur le terrain connu des basses tensions continues et à partir de la sortie de l'onduleur sur du courant en 230 V alternatif. Les cables relient les différents éléments en toute simplicité.
Attention toutefois à minimiser les longueurs pour limiter les pertes .

Les compteurs EDF

Les compteurs électroniques d'EDF ne sont pas réversibles, ils ne comptent que dans un sens contrairement aux vieux compteurs mécaniques. EDF installe donc deux compteurs : un pour vos consommations personnelles et un deuxième pour vos productions. C'est EDF qui fait cette partie de l'installation.